Animation du 5 juin 2021 : Journée Astro-botanique

Venez passer une journée sur le site de l’Astrorama et aux alentours pour approfondir vos connaissances en astronomie et en botanique !

La journée débutera par une balade dans le Parc afin de vous familiariser avec les plantes méditerranéennes, d’apprendre à les reconnaître, d’en connaître les vertus curatives, cosmétiques ou culinaires…

De retour à l’Astrorama, vous apprendrez à cuisiner certaines de ces plantes sauvages comestibles et participerez à l’élaboration du repas, qui sera pris sur la terrasse offrant un magnifique panorama sur la Côte, ou à l’ombre des arbres s’il fait trop chaud.

Avant et après le repas, vous pourrez approfondir vos connaissances sur notre Étoile, avec une séance d’observation du Soleil et une invitation à en comprendre les mouvements au moyen du gnomon.

Une seconde balade après le déjeuner portera sur le thème de la sensibilité et de la communication végétales.

Cette journée se terminera sous les étoiles, dans notre planétarium, pour un voyage de découverte des principales constellations de l’hémisphère Nord.

Cette journée sera animée par un médiateur scientifique de Parsec et par Alain Creton, accompagnateur en moyenne montagne et ethnobotaniste. Depuis plus de 20 ans, Alain Creton consacre l’essentiel de son activité professionnelle à partager et enrichir sa passion pour la botanique et plus précisément l’ethnobotanique. Sa passion pour les plantes et son engagement humain l’ont amené à rencontrer de nombreuses personnes utilisant les plantes dans leur quotidien, à des fins alimentaires mais aussi thérapeutiques, voire, dans le cas de cultures lointaines, spirituelles. Approfondissant au fur et à mesure de ses rencontres et de ses balades sa connaissance théorique et pratique de l’usage des plantes, il a accumulé une somme de connaissances que son talent de conteur-pédagogue a permis de mettre en forme pour proposer des balades de découverte botanique ou des ouvrages sur le sujet.

Tout public à partir de 12 ans.

Date : samedi 12 juin 2021
Horaires : 9h-17h

Tarif normal (adulte) : 30 euros
Tarif réduit (12-18 ans) : 25 euros

Réservez vos places dès maintenant !

Conférence du 12 juin 2021 : La 9ème planète

A-t-on vraiment découvert une 9ème planète dans notre Système Solaire ? Où est sont les recherches en ce sens ? Le paradigme d’une planète du Système solaire non visible se retrouve très régulièrement depuis la découverte de Neptune par l’astronome français Urbain Le Verrier, en 1846. Où en est-on actuellement concernant cette hypothèse ?

Cette conférence vous sera présentée par Agnès Fienga, astronome à l’Observatoire de la Côte d’Azur

Des animations de médiation scientifique sur les thèmes de l’astronomie et de l’Espace vous seront proposées en première partie de soirée, avant la traditionnelle pause « casse-croûte ». La conférence commencera à 21h et sera suivie d’observations du Ciel à l’œil nu et au télescope (selon conditions météorologiques).

Tout public à partir de 12 ans.

Date : samedi 12 juin 2021
Horaires : 19h-23h
Tarif normal : 14 euros
Tarif réduit (6-18 ans, étudiants de moins de 25 ans) : 11 euros

Réservez vos places dès maintenant !

illustration : Représentation artistique de la 9e planète. Crédits : Caltech/R. Hurt (IPAC)

Conférence du 25 juin 2021 : A la recherche de la PLANète B

Les dérèglements environnementaux que nous vivons actuellement ont poussé de nombreux citoyens à s’engager avec, parmi d’autres, le slogan « Il n’y a pas de PLANète B ». Cette conférence portera sur ce que l’astronomie peut apporter à la question de l’existence d’une éventuelle planète B. Notre système solaire compte sept autres planètes, des milliers d’exoplanètes ont été découvertes récemment, et il paraît évident que de très
nombreuses autres existent dans l’univers. En comparant certaines caractéristiques de la Terre à celles d’autres planètes, cette conférence vous emmènera à la recherche de la planète B, et encouragera à la réflexion des implications que cela a sur Terre.

Cette conférence vous sera présentée par Héloïse Méheut, Docteur en astrophysique, chargée de recherche au CNRS, membre du conseil scientifique de l’OCA et membre du bureau astronomie de l’association Planète Sciences.

Des animations de médiation scientifique sur les thèmes de l’astronomie et de l’Espace vous seront proposées en première partie de soirée, avant la traditionnelle pause « casse-croûte ». La conférence commencera à 21h et sera suivie d’observations du Ciel à l’œil nu et au télescope (selon conditions météorologiques).

Tout public à partir de 12 ans.

Date : vendredi 25 juin 2021
Horaires : 19h-23h
Tarif normal : 14 euros
Tarif réduit (6-18 ans, étudiants de moins de 25 ans) : 11 euros

Réservez vos places dès maintenant !

Spectacle du 20 août 2021 : L’épopée de l’Univers

Spectacle audiovisuel conté présenté par l’association « la nature racontée »

Il est toujours possible de prendre le large. Avec le conteur de sciences Henri-Marc Becquart partez à grandes enjambées parcourir l’Univers et son histoire : des nébuleuses aux étoiles, des étoiles aux planètes, parmi elles, notre Terre et son incroyable aventure. Le conteur a l’art de rendre cette fantastique épopée accessible à tous. L’enchaînement des images (Film actualisé, version 2020) et le choix de la musique apportent une dimension à la fois sensible et spectaculaire. On ressort grandi de ce voyage dans le temps et dans l’espace, avec dans le cœur ce sentiment étrange d’être poussière d’étoile, corps vivant dans un infini tourbillonnant.

Une évasion qui, au bout du conte, nous rapproche de nous-mêmes.

Des animations de médiation scientifique sur les thèmes de l’astronomie et de l’Espace vous seront proposées en première partie de soirée, avant la traditionnelle pause « casse-croûte ». Le spectacle commencera à 21h et sera suivi d’observations du Ciel à l’œil nu et au télescope (selon conditions météorologiques).

Tout public à partir de  10 ans

Date : vendredi 20 août 2021
Horaires : 19h-23h
Tarif normal : 14 euros
Tarif réduit (6-18 ans, étudiants de moins de 25 ans) : 11 euros

Réservez vos places dès maintenant !

Spectacle du 30 juillet 2021 : Il était une fois… des Femmes de Science

Dans le cadre de la soirée « Spectacle aux Etoiles » du vendredi 30 juillet, l’Astrorama vous propose une soirée-contes sur le thème des femmes de Science.

Anaïs Dorne, étudiante en master de sciences et médiatrice scientifique à Parsec, vous parlera de ces femmes qui, au cours du temps, ont façonné notre façon de voir l’univers, amélioré nos techniques d’observation, bravé le vide spatial, pour nous permettre de comprendre ce qui se trouve au dessus de nos têtes. Venez écouter les petites histoires de celles qui ont écrit la grande, la tête dans les étoiles et l’œil au télescope !

Des animations de médiation scientifique sur les thèmes de l’astronomie et de l’Espace vous seront proposées en première partie de soirée, avant la traditionnelle pause « casse-croûte ». La conférence commencera à 21h et sera suivie d’observations du Ciel à l’œil nu et au télescope (selon conditions météorologiques).

Tout public à partir de 8 ans.

Date : vendredi 30 juillet 2021
Horaires : 19h-23h
Tarif normal : 14 euros
Tarif réduit (6-18 ans, étudiants de moins de 25 ans) : 11 euros

Réservez vos places dès maintenant !

Conférence du 2 juillet 2021 : Le risque d’impact d’astéroïdes

Quels sont les risques réels que la Terre soit percutée par un astéroïde suffisamment gros pour provoquer « une nouvelle extinction » ?

Cette conférence vous sera présentée par Benoît Carry, astronome à l’Observatoire de la Côte d’Azur.

Des animations de médiation scientifique sur les thèmes de l’astronomie et de l’Espace vous seront proposées en première partie de soirée, avant la traditionnelle pause « casse-croûte ». La conférence commencera à 21h et sera suivie d’observations du Ciel à l’œil nu et au télescope (selon conditions météorologiques).

Tout public à partir de 12 ans.

Date : samedi 12 juin 2021
Horaires : 19h-23h
Tarif normal : 14 euros
Tarif réduit (6-18 ans, étudiants de moins de 25 ans) : 11 euros

Réservez vos places dès maintenant !

Conférence du 13 août 2021 : Jean-Louis Pons, l’aimant des comètes

Jean-Louis Pons est né à La Piarre (Hautes Alpes) en 1761. Envoyé par sa famille à Marseille, pour y apprendre à lire et écrire, il est embauché comme concierge à l’observatoire en 1789. Il s’intéresse au travail des astronomes et construit sa propre lunette astronomique avec laquelle il découvre une comète trois jours à peine après avoir terminé la fabrication de son instrument. Il s’avère très vite être un observateur hors pair et a découvert au total 37 comètes au cours de sa carrière (dont 23 depuis l’observatoire des Accoules à Marseille), un record qui n’a jamais été battu depuis, par aucun observateur au monde. Nommé astronome et directeur adjoint de l’observatoire de Marseille par décret impérial en 1813, il termine sa carrière comme directeur de l’observatoire de Florence où il meurt en 1831.

Cette conférence vous sera présentée par Michel Marcellin, Directeur de recherche émérite CNRS au Laboratoire d’Astrophysique de Marseille. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages destinés au grand public : « L’Astronomie », « Ciel & Astronomie Passion », « Observer et découvrir le ciel », « Vivre dans l’espace »

Des animations de médiation scientifique sur les thèmes de l’astronomie et de l’Espace vous seront proposées en première partie de soirée, avant la traditionnelle pause « casse-croûte ». La conférence commencera à 21h et sera suivie d’observations du Ciel à l’œil nu et au télescope (selon conditions météorologiques).

Tout public à partir de 12 ans.

Date : vendredi 13 août 2021
Horaires : 19h-23h
Tarif normal : 14 euros
Tarif réduit (6-18 ans, étudiants de moins de 25 ans) : 11 euros

Réservez vos places dès maintenant !

Les instruments de l’astronomie, de l’Antiquité à la Renaissance

Le ciel étoilé a suscité, dans la conscience de l’homme, contemplation, rêverie, imaginaire et désir de compréhension, d’explication, de rationalisation, depuis l’aube de son apparition sur la Terre.

Quel fut le parcours de ces découvertes, quels ont été les moyens pour y parvenir ?

A travers le cheminement de la pensée, des tentatives d’organiser l’espace au-dessus de nos têtes, se sont mises en place des stratégies, mêlant dans un premier temps observations et essais de connexion avec le vécu quotidien.

Ensuite, la prise en compte et la transmission des observations entre générations d’humains a permis l’identification de phénomènes passagers ou cycliques, et a ouvert le chemin à des interprétations mathématiques. La prédiction des éclipses en est un premier exemple, après l’établissement de calendriers et le repérage des saisons, ainsi que la précession des équinoxes.

La création de cartes du ciel, le repérage des étoiles « fixes » et des mouvements planétaires, des comètes, et autres novae, la séparation des « météores » liés au climat terrestre des phénomènes purement célestes, ont suivi dans les différentes civilisations.

Il est difficile de trouver des traces directes ou indirectes de l’activité des hommes de la fin de la préhistoire, à de rares exceptions (gravures de la vallée des Merveilles, le disque de Nebra, les tablettes babyloniennes). Dès le deuxième millénaire avant notre ère, les témoignages des observations et des moyens techniques de les prendre en compte sont transmis par des textes (Chine) et/ou matérialisés par les mégalithes (Stonehenge), les alignements de menhirs (Carnac) ou les medecine weels en Amérique … Des cosmologies émergent un peu partout sur la Terre.

Et puis, tout s’accélère : Grecs, Chinois, Persans, Arabes apportent les moyens humains et les instruments de plus en plus perfectionnés pour mieux appréhender l’Univers des Cieux. La Renaissance va parachever cette phase d’observations à l’œil nu et verra l’apparition d’instruments d’optique, qui vont faire basculer l’interprétation des phénomènes célestes dans une nouvelle approche de la rationalité.

Cette conférence vous sera présentée par Serge Tricoire, professeur honoraire de sciences physiques à l’IUFM et Président de Parsec.

Des animations de médiation scientifique sur les thèmes de l’astronomie et de l’Espace vous seront proposées en première partie de soirée, avant la traditionnelle pause « casse-croûte ». La conférence commencera à 21h et sera suivie d’observations du Ciel à l’œil nu et au télescope (selon conditions météorologiques).

Tout public à partir de 10 ans.

Date : samedi 12 septembre 2020
Horaires : 19h-23h
Tarif normal : 13 euros
Tarif réduit (6-18 ans, étudiants de moins de 25 ans) : 10 euros

Réservez vos places dès maintenant !

90 ans du Centre spatial de Cannes Mandelieu, ses satellites

L’année dernière, le Centre spatial de Cannes Mandelieu célébrait ses 90 ans d’existence depuis la création le 16 août 1929 des Chantiers aéronavals Étienne Romano par Étienne Romano et André Auniac.

Le conférencier va retracer brièvement sa très longue histoire depuis les hydravions, la nationalisation de l’entreprise en 1937, la douloureuse période de la Seconde guerre mondiale, sa reprise des activités dès 1950 dans le domaine des missiles, les restructurations industrielles lui valant d’être un établissement de Sud-Aviation en 1957, puis Aerospatiale en 1970, puis Alcatel Space en 1988, puis Thales Alenia Space en 2007, dont il est l’établissement secondaire de Thales Alenia Space France.

Le Général de Gaulle est à l’origine de ses activités principales de par la création de la Force de dissuasion  nucléaire française, résultant en une grosse activité sur les missiles jusqu’en 1998, et du Centre national d’études spatiales (CNES) générant une forte activité dans le domaine des satellites, qui perdure toujours actuellement, en faisant son activité principale.
Il va ensuite présenter les diverses activités spatiales de l’établissement : satellites, sondes spatiales et équipements très sophistiqués envoyés dans l’espace.
La conférence est agrémentée de trois clips vidéo.

Cette conférence vous sera présentée par Guy Lebègue, ingénieur retraité d’Alcatel Space, secrétaire du groupe régional  Côte d’Azur de l’Association Aéronautique et Astronautique de France, et ex-Président de l’association Cannes Aéro Spatial Patrimoine.

Des animations de médiation scientifique sur les thèmes de l’astronomie et de l’Espace vous seront proposées en première partie de soirée, avant la traditionnelle pause « casse-croûte ». La conférence commencera à 21h et sera suivie d’observations du Ciel à l’œil nu et au télescope (selon conditions météorologiques).

Tout public à partir de 10 ans.

Date : samedi 18 juillet 2020
Horaires : 19h-23h
Tarif normal : 13 euros
Tarif réduit (6-18 ans, étudiants de moins de 25 ans) : 10 euros

Réservez vos places dès maintenant !

Soirée Spectacle aux Étoiles : « Mythes au logis des astres »

Dans les 3 plus anciennes versions de l’épopée de Gilgamesh ne figurent que 9 constellations zodiacales. Les Hittites et les Hourrites (2 peuples de l’Âge du bronze) y ajoutent : la balance (10ème constellation zodiacale). Puis les égyptiens, la 11ème : le poisson. Là où à l’horizon du solstice d’été se sont d’abord élevés l’âne et l’étable, les grecs les recouvriront par le cancer (la 12ème).

Lorsque l’astronomie des Mésopotamiens arrive dans leur pays, les Grecs, n’étant pas des observateurs du ciel mais des navigateurs, remplacent les 5 planètes visibles à l’œil nu par 5 rochers errants sur les flots. Tout se passe comme si le ciel des Mésopotamiens était venu se refléter dans la mer Méditerranée des Grecs. 3 de ces rochers seront fixés par Jason et les 2 autres par Hercule. Venue de la nuit des temps, la formule : « Tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas », amène les Égyptiens à dire du Nil qu’il est le reflet de la voie lactée et, pour imiter ce spectacle céleste, ils construisent 3 gigantesques pyramides reproduisant sur terre le baudrier d’Orion. Bien des siècles plus tard, les chrétiens remplaceront Orion par Saint Jacques et la voie lactée par le chemin de Compostelle.

Au travers des mythes anciens liés aux astres, notre conteur nous offrira un voyage dans le temps à la découverte de la façon dont les Anciens se représentaient le Ciel.

D’abord médiateur culturel dans les bibliothèques de Nice, Yvan Hemmer acquiert le statut d’intermittent du spectacle en 2002. Depuis, ses contes voyagent au-delà des Alpes Maritimes, dans le Var, les Bouches du Rhône, la Corse, les Yvelines, l’Essonne, la Meurthe et Moselle, l’Alsace et la Moselle dont il est originaire. L’expérience d’Yvan Hemmer l’a conduit à être formateur dans sa spécialité à l’UFCV, à la ligue de l’enseignement et à l’IUT de Menton auprès d’étudiants préparant un DUT Carrière Social.

Tout public à partir de 8 ans.

Date : samedi 15 août 2020
Horaires : 19h-23h
Tarif normal : 13 euros
Tarif réduit (6-18 ans, étudiants de moins de 25 ans) : 10 euros

Réservez vos places dès maintenant !