Conférence du 16 septembre 2022 : Vénus, notre planète jumelle qui a mal tourné

A partir de la Terre, Vénus apparaît très brillante au ciel, toujours au crépuscule ou à l’aube. Ainsi, elle a été appelée pendant longtemps l’Etoile du Berger.

Cet objet, qui n’est pas une étoile mais une planète, a presque la même taille et masse que la Terre. En plus, elle a l’orbite la plus proche de la nôtre. A cause de ces similarités, elle a été baptisée la sœur jumelle de la Terre (au féminin puisque c’est la seule planète nommée d’après une déesse).

Pendant la deuxième moitié du XXème siècle, avec le développement des missions spatiales, on a découvert que Vénus était un vrai enfer cosmique. La planète a une pression atmosphérique écrasante et la température à sa surface est de 470°C. Dans cette présentation, on va découvrir plusieurs caractéristiques intrigantes de Vénus et étudier pourquoi cette planète est devenue assez différente de la Terre.

Cette conférence nous sera présentée par Julia MAIA, doctorante à l’Observatoire de la Côte d’Azur, au Laboratoire Lagrange, au sein de l’équipe Théorie et Observations en Planétologie.

Des animations de médiation scientifique sur les thèmes de l’astronomie et de l’Espace vous seront proposées en première partie de soirée, avant la traditionnelle pause « casse-croûte ». La conférence commencera vers 21h et sera suivie d’observations du Ciel à l’œil nu et au télescope (selon conditions météorologiques).

Tout public à partir de 12 ans.

Date : vendredi 16 septembre 2022
Horaires : 19h-23h
Tarif normal : 14 euros
Tarif réduit (6-18 ans, étudiants de moins de 25 ans, Trinitaires, partenaires) :  11 euros

Réservez vos places dès maintenant !

Pour aller plus loin :

Sagan, Carl (1978). Cosmic Connection ou l’appel des étoiles. Seuil. ISBN : 2020049430
O’Callaghan, Jonathan (2021). How three missions to Venus could solve the planet’s biggest mysteries. Nature 594, 486-487. DOI : 10.1038/d41586-021-01634-3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

un × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.