Mon compte
» Accueil » Activités » Spectacles aux étoiles

Astronomes, spationautes, physiciens, écrivains, explorateurs...

Ils partagent avec vous leur passion des sciences de la Terre et de l'Univers, lors de conférences illustrées accessibles à tous les publics. Des soirées privilégiées, placées sous le signe de l'échange, prolongées par des observations du ciel aux lunettes et télescopes.
Dès 19 heures, l'Astro-Café et la boutique de l'Astrorama sont ouverts pour votre pique-nique avant l'actualité astronomique à 20 heures 30 et la conférence-spectacle à 21 heures.

événements passés

La conquête spatiale des petits corps du système solaire

Les missions spatiales passées qui sont allées rencontrer quelques comètes et astéroïdes nous ont permis d’augmenter considérablement nos connaissances de ces petits corps fascinants, en relevant des défis impressionnants. Comment les étudie-t-on et quel risque représentent-ils pour l’humanité à plus ou moins long terme? Sont-ils nos amis ou nos ennemis, et quelles sont les mesures prises pour nous en protéger ? La compréhension du rôle (bénéfique ou destructeur) de ces petits corps dans l’histoire du Système Solaire et la connaissance de leurs propriétés physiques et de leur composition constituent un défi scientifique passionnant et majeur pour déterminer l’histoire passée et actuelle de notre Système Solaire.

Illusions, emprises et méprises de notre cerveau

Nos perceptions sensorielles sont-elles à l'épreuve des illusions ?.... Comment fait-"on" fonctionner notre cerveau ?... Notre encéphale est-il victime d'illusions ou plutôt acteur d'errements ?...
Illusions d'optique, rémanence rétinienne, effet de contraste, paréidolie, cécité (in)attentionnelle,... autant de phénomènes surprenants qu'exposera le physicien Henri Broch et qui montrent que notre cerveau cherche essentiellement à comparer et mesure en fait des valeurs toutes relatives... De même notre cerveau s'ingénie à ordonner et cela induit quelquefois des choses déraisonnables... Notre cerveau s'évertue aussi à compléter, d'où quelques surprises...
Notre cerveau possède d'extraordinaires capacités dont une, essentielle à la survie, l'adaptation à l'environnement et la compréhension du monde, est de reconnaître une trame.

ANTARES: pécheurs d’étoiles

Le projet ANTARES est un télescope d’un type un peu particulier, immergé à près de 2500 mètres de profondeur en Méditerranée, au large des côtes provençales. En effet, ANTARES pointe vers le bas, à travers la Terre, à la recherche des neutrinos cosmiques. Ces neutrinos, particules élémentaires atypiques quasi dépourvues de masse, traversent la matière sans interagir - ou presque - avec elle, ce qui les rend particulièrement difficile à capturer! Abondamment produits dans les étoiles comme le Soleil ou par les rayons cosmiques, ils nous apportent de précieuses informations en provenance de l’Univers. Plus de 80 ans après la création par le physicien Wolfgang Pauli de ces « particules qui ne peuvent être détectées », les neutrinos n’ont pas encore révélé leur véritable nature...  Depuis quelques années, on assiste à la naissance d’une nouvelle astronomie non conventionnelle (sans lumière). Les premiers signes sont déjà là

samedi 11 avril 2015 à 19:00: ANTARES: pécheurs d’étoiles (Conférence)

L'Enigme de la Nuit Noire

Pourquoi fait il noir la nuit ? La question peut paraître saugrenue et cependant y répondre avec précision n'est pas aisé. A partir de cette question d'apparence banale, on va s'apercevoir que les meilleurs esprits ont apporté des éléments de réponse au cours des siècles passés et que l'énigme nous entraîne au coeur de questions difficiles concernant l'infini, la distribution de la matière dans l'Univers et sa forme. Cet exposé donnera l'occasion de remonter dans l'histoire des conceptions anciennes sur l'Univers et ensuite de voir comment de grands astronomes comme Kepler, Halley, Olbers ont tente de répondre à cette question avant que le romancier E. A. Poe n'indique le bon chemin qui a permis d'arriver à une réponse satisfaisante tout récemment.

samedi 21 février 2015 à 19:00: L'Enigme de la Nuit Noire (Conférence)

L'année astronomique et spatiale 2015

Que va-t-il se passer dans le ciel en 2015 ?
Outre l'éclipse totale de Soleil du vendredi 20 mars, visible partiellement à Nice, nous célébrerons la lumière, principal outil des astronomes et vivrons d'exceptionnels événements spatiaux avec la poursuite de la mission ROSETTA, l'arrivée de la sonde DAWN autour le l'astéroïde Cérès, la poursuite de la publication des résultats de la mission PLANCK. Nous aurons aussi notre lot d'essaims météoritiques, d'observations planétaires et lunaires à ne pas manquer ainsi que quelques rencontres avec les acteurs de la vie astronomique et spatiale. Le programme complet des activités de l'ASTRORAMA sera dévoilé ce 31 janvier.

Conférencier(e) : Jean-Louis Heudier - Astronome

En direct de l'espace, arrivée de Philae sur la comète 67P !

Ce 12 novembre 2014, le premier atterrissage d'un robot sur une comète, à 500 millions de kilomètres de la Terre, après plus de 10 ans de voyage et trois mois d'exploration de la comète Chouryoumov Guerasimenko par ROSETTA sera présenté et commenté. La grande aventure spatiale se vit en direct à l'ASTRORAMA et va se poursuivre pendant 13 pendant lesquels Rosetta accompagnera la comète 67P lors de son passage au périhélie.

Conférencier(e) : Jean-Louis Heudier - Astronome

Exoplanètes : 1000 nouveaux mondes.

Depuis 1995, nous savons que des planètes tournent autour d'autres étoiles que le Soleil. Grâce aux progrès techniques, le cap des 1000 exo-planètes a été franchi l'an dernier, révélant une diversité extraordinaire de masse, taille, température... Après avoir discuté des implications philosophiques de cette découverte majeure dans l'histoire de l'humanité, je présenterai les techniques de détection, la variété des planètes connues, et enfin le concept captivant d'habitabilité. Quelques unes de ces planètes peuvent-elles abriter une forme de vie ?

samedi 06 septembre 2014 à 19:00: Exoplanètes : 1000 nouveaux mondes. (Conférence) [annulé]

Notre calendrier, de l'astronomie dans la vie quotidienne !

La course apparente du Soleil rythme nos activités depuis des millénaires. Petit à petit, l'Homme a réussi à analyser les mécanismes de la ronde des astres et à découvrir la cause profonde des changements que lui imposait la nature.
Comment a-t-on mesuré, dès l'Antiquité, la durée des saisons et les instants importants qui jalonnent l'année. Les mots "solstice", "équinoxe", "équateur", "climat", "méridien", "tropique" nous viennent directement de la lecture que nos ancêtres ont faite des mouvements célestes. Pourquoi les mois portent-ils de noms aussi bizarres ? Pourquoi juillet et août ont-ils tous deux trente-et-un jours ? Que signifie le mot bissextile ? Pourquoi change-t-on d'année le premier janvier ?
toutes les réponses seront données lors de ce Spectacle aux Étoiles.

Conférencier(e) : Jean-Louis Heudier - Astronome

L'épopée de L'univers

Spectacle audiovisuel conté
"Un entraînant voyage dans de merveilleux sillages où serpente l’écume argentée des galaxies étoilées. Transporté dans ces manèges tourbillonnants, nous remonterons la flèche du temps, et saisirons dans ses cœurs ardents ce rêve étincelant où plongent nos racines premières, lorsque tout n’était que poussière. En poursuivant la ronde, nous retrouverons notre monde et chérirons la Terre et son improbable biosphère".

Conférencier(e) : Henri-Marc BECQUART - Écrivain, réalisateur, conteur de sciences
vendredi 22 août 2014 à 19:00: L'épopée de L'univers (Conférence)

Du voyage dans la Lune à Gravity

En 1902, Georges Méliès proposait le premier film spatial avec "Le Voyage dans la Lune", en 2013, "Gravity" remporte un énorme succès... Entre temps, des centaines d'hommes et de femmes ont filmé leur activité et leur vie dans l'espace. Avec Jean-François Clervoy, qui a effectué trois missions à bord de la navette spatiale, nous comparerons réalité et fiction traduites en séquences filmées.

Conférencier(e)s : Jean-François Clervoy - Spationaute, Jean-Louis Heudier - Astronome
mercredi 20 août 2014 à 19:00: Du Voyage dans la Lune à Gravity (Conférence)

La musique du Soleil

Le Soleil considéré comme un instrument de musique, cette idée peut sembler absurde à priori. Et pourtant, c'est elle qui a révolutionné notre connaissance de son intérieur profond ces 30 dernières années.
Nous allons voyager dans des lieux très exotiques comme les déserts terrestres, les hauts plateaux de l'Antarctique, ou encore le point de Lagrange, à 1 million et demi de kilomètres de la Terre....

mercredi 13 août 2014 à 19:00: La musique du Soleil (Conférence)

Mais où est donc passée la Grande Ourse ?

De par leur travail, ce sont les astronomes qui les premiers ont constaté la disparition des étoiles. Ils sont obligés de développer des stratégies alternatives pour éviter que la disparition de la nuit ne les mette au chômage technique. Dès les années 1990, ils ont tiré la sonnette d'alarme pour protéger la nuit, ce patrimoine de l'humanité « premier livre des hommes ». Pris, au départ, pour de doux rêveurs et des farfelus, les astronomes ont été rejoints par d'autres spécialistes qui nuit après nuit démontrent que l'aspect astronomique n'est que la partie émergée de la pollution lumineuse. Biodiversité, économie d’énergie, réchauffement climatique, mauvais usage des finances publiques, santé humaine, sécurité... Ces différents aspects démontrent bien que la pollution lumineuse est une problématique transversale et incontournable du développement durable. Il est donc urgent de mieux gérer la lumière !

La Terre vue de l'Espace

Une grande quantité de satellites d’observation tournent autour de notre planète et nous en donnent des visions à grande ou petite échelle selon les usages de destination. Non seulement notre planète est magnifique lorsqu’elle est aperçue à grande distance mais son observation donne lieu à de très nombreuses applications : météorologie, océanographie, imagerie haute résolution, missions de reconnaissance pour la défense, missions scientifiques pour l’environnement et le climat.

mercredi 23 juillet 2014 à 19:00: La Terre vue de l'Espace (Conférence)

L'astronomie en Antarctique

Dernière « Terra Incognita » de notre planète, l’Antarctique aurait pu devenir un lieu de rivalité et de conflits politiques et économiques. Heureusement, la Science s’en est emparée en 1959 et en a fait le plus vaste laboratoire du monde. Sur ce continent glacial et inhospitalier, pas d’habitants permanents, pas d’autochtones, juste des scientifiques et ceux qui les épaulent. L’entraide internationale et le partage des données y sont non seulement une nécessité vitale, mais aussi une obligation légale.
On animera une discussion avec le public au sujet de ce continent de l’extrême, fascinant à plus d’un titre, sur les conditions de travail et de vie dans les bases scientifiques polaires et sur la science qu’on y fait.

Conférencier(e) : Jean-Pierre RIVET - Chargé de Recherche au CNRS, Astronome
mercredi 16 juillet 2014 à 19:00: L'astronomie en Antarctique (Conférence)

Les Volcans de la Terre et des autres planètes

Les satellites nous envoient régulièrement des images des volcans terrestres.
Les risques volcaniques sont très variés (coulées de lave, retombées de cendres et de blocs, nuées ardentes, émissions de gaz, lahars, glissements de terrain, tsunamis). Certaines éruptions majeures peuvent avoir un impact climatique au niveau mondial.
Les sondes interplanétaires nous révèlent l’existence de volcans, étonnants et très variés, sur les différentes planètes du système solaire.
Les volcans de Mars, éteints mais géants, culminent à 20 kilomètres ! Ceux de Vénus restent encore bien énigmatiques alors que ceux de la Lune sont morts depuis plus de trois milliards d’années. Mais les volcans de Io, satellite de Jupiter, montrent une activité prodigieuse avec des coulées gigantesques, des panaches de poussières, des lacs de lave de 200 kilomètres de diamètre !

Conférencier(e) : Jean-Louis Heudier - Astronome

Gaia, l'arpenteur de la Voie lactée

Le satellite Gaia a été lancé avec succès le 19 décembre 2013 et à rejoint sont poste d'observation en février 2014. Au cours de cette conférence je rappellerai les objectifs de cette mission consacrée à l'étude de la Voie lactée et les techniques mises en œuvre à bord de ce satellite pour mesures les distances des étoiles. Ce sera également l'occasion de faire le point sur l'exécution de la mission six mois après son lancement et quelques semaines avant la véritable démarrage du programme scientifique.

Ces astéroïdes qui nous frôlent

Quels sont les risques ?


Deep Impact, Armageddon... Des amas rocheux qui nous foncent dessus et que l'on évite de justesse, pure fiction ? Pas sûr, car la Terre a déjà été heurtée plusieurs fois : des cratères en attestent. Et dans le futur, quelle probabilité ? Comment se protéger de la collision ?

Conférencier(e) : Daniel BENEST - Astronome (Observatoire de la Côte d'Azur)

L'aventure spatiale des comètes de Giotto à Rosetta

La sonde Rosetta arrive à proximité de sa cible, la comète 67P/ Chouryoumov-Guérasimenko. Qu'allons-nous chercher au cours de cette extraordinaire aventure spatiale qui a quitté la Terre en 2004 ? Pourquoi explorer les comètes ? Qu'avons-nous appris lors des explorations précédentes, de Giotto à Stardust ? Que nous apprend l'histoire de la découverte des comètes ?
Qu'allons-nous chercher en lançant de telles expériences ?
Pourquoi les comètes sont-elles aussi importantes à comprendre ?

Conférencier(e) : Jean-Louis Heudier - Astronome

ISON, la comète qui frôle le Soleil

Ce 28 novembre, C/2012 S1 (ISON) frôle le Soleil. Aujourd'hui, qu'en reste-t-il ? comment cette rencontre d'une rare violence s'est-elle déroulée ? Que nous apprennent les comètes, en particulier les frôleuses du Soleil ?
Nous évoquerons, bien sûr, l'histoire extraordinaire de la connaissance des comètes et les grandes peurs qu'elles ont engendrées... et qu'elles continuent d'alimenter.
Nous pourrons, bien sûr, observer les merveilles du ciel de la fin d'automne, quelques étoiles filantes, et, peut-être, une comète !

Conférencier(e) : Jean-Louis Heudier - Astronome

Trou noir ou l'effondrement d'une étoile géante

Les trous noirs stellaires se forment à l'occasion de l'effondrement gravitationnel de certaines étoiles massives qui explosent en supernova. On sait qu'il existe des trous noirs dits supermassifs contenant de quelques millions à quelques milliards de masses solaires dans les galaxies, mais l'on ne comprend pas bien comment ils se forment. Il pourrait exister des minitrous noirs issus des phases très primitives de l'univers à sa naissance.
Par Stéphanie Godier astrophysicienne

Conférencier(e) : Stéphanie Godier
pages : 1 2 3 4
 

Accueil - Activités - Billetterie - Infos pratiques - Présentation - Documentation - Plan du site

Nos partenaires :